8 choses à faire à Buenos Aires

Avant de nous aventurer au sud pour explorer la Patagonie, nous avons passé quelques jours dans la capitale de l’Argentine : Buenos Aires. C’est une ville très vivante avec beaucoup de choses à faire et à voir. C’est aussi, et de loin, la plus grand ville du pays : un tier de la population y vit, dans moins de 1% du territoire national.

Bien que notre séjour y ait été bien trop court, voici notre top des choses à faire dans la ville:

Visiter le très coloré Caminito et San Telmo

Caminito Boca
Quelques maisons colorées du Caminito dans le quartier de la Boca.

Dans le quartier de la Boca, vous trouverez un ensemble de rues aux maisons très colorées. Ce coin s’appelle le Caminito. Bien que remplis de touristes et de magasins pour touristes, il est quand même fort agréable de s’y balader. On y trouve beaucoup de personnes vendant leurs peintures ou de l’artisanat.

Le Caminito est devenu aussi coloré dans les années 1930 quand un artiste, Quinquela Martin, persuada quelques-uns de ses voisins de peindre les murs de l’école. C’était un quartier pauvre et ils vinrent avec la peinture qu’ils purent trouver, chacun avec une couleur différente. Ils apprécièrent tellement le résultat qu’ils décidèrent de faire la même chose sur leurs maisons, créant ainsi l’ensemble de rues colorées que l’on trouve aujourd’hui.

Si tu vas là-bas, essaye de ne pas trop t’éloigner des rues principales car les rues autour ne sont pas très sûres, surtout la nuit. Mais ne t’inquiète pas, dans les rues du caminito, ce n’est pas dangereux, la police veille au grain.

Pour les fans de football, pas loin du Caminito, on peut aller voir un match dans le stade de la Boca Juniors team, “la Bombonera”.

En marchant encore un peu, on arrive dans le quartier de San Telmo. Très connu pour ses place remplies de danseurs de tango et ses marchés couverts : le marché de San Telmo. On peut y trouver de la nouriture et des brocanteurs dans un espace au style un peu ancien. Enfin, pour les fan de Mafalda, il y a une rue complétement dédiée à la BD, ça vaut le détour!

Se balader dans le quartier de la Recoleta

Centro cultural recoleta
Le centro cultural de la Recoleta héberge l’exposition “Viral Mural”.

Dans le quartier de la Recoleta se trouve un cimetière connu. Certains le comparent au fameux cimetière du Père Lachaise à Paris. En fait, il est plus petit et bien moins vert mais les tombeaux familiaux sont massifs et impressionnants. Parmi eux se trouve la tombe de Eva Peron, aussi connue sous le nom d’Evita. Elle était la femme de Peron, un chef d’Etat controversé en Argentine. Evita Peron était connue pour aider les pauvres et elle est devenue un symbole dans tout le pays. Des gens viennent encore régulièrement déposer des fleurs sur sa tombe.

Après la visite du cimetière, nous nous sommes baladés au hasard et nous sommes arrivé dans un espace vert, en face du centre culturel de la Recoleta. Dans le centre se trouvait une exposition appelée “Viral Mural” et tous les murs du bâtiment étaient recouverts avec de magnifques dessins et grafitti. Même la façade! Pour nous qui adorons le street art, c’était une très bonne surprise!

Nos hôtes nous ont dit qu’il y avait régulièrement des expositions intéressantes dans le centre culturel alors n’hésite pas à aller y faire un tour lors de ton prochain voyage à Buenos Aires.

Tango

Tango Buenos Aires
A Buenos Aires, on peut danser le tango, regarder des gens le danser ou encore écouter des gens le chanter. Au choix!

Qu’il soit dansé ou chanté, il y a de nombreux moyens d’apprécier le tango à Buenos Aires. Souvent, il suffit de regarder les gens danser dans la rue, on en aperçoit souvent sur la place Dorrego dans le quartier de San Telmo.

Caroline, qui adore danser, voulait absolument assister à un cours de tango. Un ami nous a donc proposé de le rejoindre à Villa Malcolm pour un cours débutant. C’est un lieu connu dans la ville pour aprendre à danser le tango. Pour le prix de 200 A$, vous avez une heure et demi de cours. Les professeurs sont vraiment bons et ils parlent très bien anglais, donc aucune excuse pour ne pas y aller! Mais en vrai, une heure et demi, ce n’est clairement pas suffisant…

Juste après le cours, nous sommes restés pour regarder la milonga. Les milongas sont des événements où les gens viennent danser le tango. Elles sont très populaires dans toute l’Argentine. Avec le cours encore bien frais dans nos têtes, on a beaucoup apprécié de regarder la difficulté et la précision des passes des danseurs.

Après ça, notre ami nous a emmené dans un bar, “El Boliche de Roberto”, où des gens chantent le tango. C’est un aspect bien moins connu du tango: ici pas de danse, juste un homme chantant une chanson mélancholique d’une voix profonde. Il était accompagné d’une guitare ou d’un accordéon. C’était hypnotisant.

Même si tu n’aimes pas le tango, à Buenos Aires tu peux trouver beaucoup de bars avec de la musique live de styles differents. Chacun peut y trouver son bonheur !

Achète un livre à la librairies Ateneo Grand Splendid

Ateneo grand splendid librairie
L’Ateneo Grand Splendid, un ancien théâtre transformé en librairie.

Buenos Aires a la plus belle librairire que nous ayont jamais visitée ! L’Ateneo Grand Splendid se trouve dans un ancien théâtre. Là où devraient se trouver les sièges, on y trouve des allées avec des étagères remplies de livres. Et là où était la scène initialement, il y a maintenant un petit café. Il y a encore les rideaux et de magnifiques peintures sur le plafond qui conservent l’atmosphère feutrée d’un théâtre. Un vrai paradis pour les amoureux des livres !

Voyage à travers l’art au MALBA et dans le jardin Japones

jardin japones Buenos Aires
Le Jardin Japones

Le MALBA est le premier musée dédié exclusivement à l’art d’Amérique Latine. On peut y voir les oeuvres d’art de cette région du monde tout au long de l’histoire contemporaine. C’est une manière alternative de découvrir l’histoire du continent. Le coût d’entrée est de 170 A$ et il faut compter environs deux heures pour tout visiter. L’exposition permanente et divisée en sections, par périodes et par styles et tous les textes sont également traduits en anglais.

À cinq minutes du musée se trouve le Jardin Japones. C’est une belle reconstitution d’un jardin japonais dont l’entrée coûte 150 A$. Pour un temps, on se sent comme dans un autre pays. Dans le bâtiment au fond du jardin, nous sommes arrivés juste à temps pour voir une démonstration de comment mettre une robe de mariage traditionnelle avec ses multiples couches. Ca avait l’air bien compliqué…

Pas très loin de là, on trouve églement la Floralis Generica (voir photo en début d’article). Une sculpture de fleur qui s’ouvre tous les matins.

Mange une parrillada

Parrillada viande Buenos Aires
Une parrillada avec un bon Malbec, un vrai régal !

Pour les amoureux de la viande, l’Argentine ressemble au paradis. La viande y est bon marché et de très bonne qualité. À Buenos Aires, on ne saurait que trop recommender d’aller manger une parrillada. C’est l’endroit parfait pour avoir un bon plat bien rempli de viande délicieuse. Les Parrilladas se trouvent un peu partout dans la ville. Les porteños (ainsi s’appellent les habitants de Buenos Aires) que nous connaissont ne recommendent pas un endroit en particulier. Ils nous ont juste dit de chercher les parrilladas les plus sales, ce sont en général dans ces endroits où l’on trouve la meilleure viande. Miam Miam !

Visite la plaza de Mayo et la Casa Rosada

Casa rosada et plaza de mayo Buenos Aires
La casa rosada depuis la plaza de Mayo

Dans le centre ville, ne manque surtout pas de visiter la très connue plaza de Mayo. Tout au long de l’année, on peut y voir les fameuses “madres de la plaza de Mayo”. Ce sont des mères dont les enfants ont été enlevés pendant la dictature et qui viennent pour demander des réparations.

À côté de la plaza de Mayo, se trouve le palais du gouvernement, aussi connu sous le nom de casa rosada, pour sa couleur. Le palais fut peint en rouge puis en bleu ciel pour plaire aux différents partis politiques et le résultat donne un rose qui est resté jusqu’à aujourd’hui.

Fais une excursion d’une journée à Colonia del Sacramento, Uruguay

Colonia del Sacramento Uruguay
Une des rues très charmantes de la vieille ville de Colonia del Sacramento, Uruguay.

À une heure de ferry de Buenos Aires se trouve une jolie petite ville coloniale, où l’histoire est encore très présente : On a vu des gens habillés avec des tenues de l’époque coloniale…

Plus sérieusement, Colonia del Sacramento a une très belle vieille ville et des petits musées exliquant l’histoire des lieux. Si tu y vas un jour ensoleillé, tu peux également profiter des belles plages le long de l’estuaire du rio de la Plata mais la baignade n’est pas recommandée. Il y a également beaucoup de vieilles voitures éparpillées dans la ville.

Notre excursion à Colonia del Sacramento a également été l’occasion de tirer des dollars avec des frais bien inférieurs à ceux pratiqués en Argentine. De retour en Argentine, il est très facile de changer ses dollars en pesos, ou même de payer directement en dollars.

Pour se rendre à Colonia Del Sacramento, il existe deux compagnies : Buquebus et Colonia Express. Bien que la première soit en général la plus chère, on te recommande d’y aller et de demander directement au guichet. On a réussi à avoir des billets pour seulement 1/3 du prix qui apparaissait en ligne.

Il y a bien d’autres choses à faire à Buenos Aires. Nous ne sommes restés que quelques jours et nous savons déjà que nous reviendrons. Mais grâce à nos supers hôtes et amis, nous avons passé un incroyable séjour à Buenos Aires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.