Deux jours à Sao Paulo


Après beaucoup de réflexions et de préparations (on en parle en détail dans notre dernier article), l’heure du départ en enfin arrivée ! Un petit transfert rapide à Madrid (juste le temps de prendre un bocadillo con jamon), et 11 heures plus tard nous sommes à Sao Paulo. L’arrivée dans la ville est dure : Grande, chaotique, une métropole de ciment humide et étouffante. On arrive un vendredi matin, au beau milieu de l’heure de pointe, ce qui double le temps de trajet pour arriver dans le centre ville en bus.

Nous avons réservé un hotel sur l’Avenida Paulista, une des rues les plus connues de la ville. Ce n’est pas le quartier le plus bon marché, en fait, c’est même un des quartiers les plus chers de la ville, mais apparemment, également aussi un des plus sûrs. Beaucoup de gens nous ont avertis des possibles mauvaises expériences alors on a décidé de payer un peu plus cher pour nous permettre d’être un peu plus détendus. On est heureux de constater que nous avons été epargnés par les problèmes pendant ce séjour.

Beco do Batman Sao Paulo
Quelques-uns des nombreux graffiti à beco do Batman

Après avoir laissé les sacs à dos à l’hotel, on a marché tout le long de l’Avenida Paulista, en direction du Beco do Batman. Le Beco do Batman est une partie du quartier de Vila Madalena totalement dédié au street art. Tout a commencé dans les années 80 quand un graffiti du superhéro est apparu sur un des murs, commençant ainsi une mode qui est toujours d’actualité aujourd’hui. Les peintures sont magnifiques. Elles recouvrent tous les murs de quatre rues principales et bien d’autres dans le quartier. On adore repérer le street art dans les villes que nous visitons alors nous avons vraiment adoré ce quartier.

ibirapuera parc Sao Paulo
Le parc d’Ibirapuera et l’exposition “Stupides et inutiles” de Aston dans le musée Afro Brasil

Le jour suivant, nous sommes allés dans le parc de Ibirapuera. C’est un grand parc au centre de la ville, avec un lac, plusieurs musées et beaucoup de verdure et de fleurs. Le parc se rempli de paulistas les weekends. Après une belle balade dans le parc, nous sommes entrés dans le musée Afro Brasil. Nous avons la chance d’y aller un samedi, l’entrée est gratuite ce jour-là! Le musée est très intéressant. Il décrit l’histoire et les traditions des Africains, et de leurs descendants qui vivent au brésil, depuis la traite des esclaves jusqu’à aujourd’hui. Le seul point qui nous a déçu, c’est le manque total d’explications dans une autre langue que le Portugais.

Sao Paulo is a huge city, but not really a turistic one. We decided to stop there for a purely economic reasons: it is cheaper to fly there than to Buenos Aires. But we really enjoyed our short stay there, among street art and relaxing walks in the park. We even manage to meet a friend who arrived just before we left!
We left Sao Paulo by bus to reach the waterfalls of Iguazu. It took us seventeen hours! We will tell you all about it in our next posts!

Sao Paulo est une grande ville sans être touristique pour autant. Nous avions décidé de nous arrêter là pour des raisons purement économiques : les vols pour Sao Paulo sont bien moins chers que ceux pour Buenos Aires. Mais au final, entre street art et balades, nous avons passé un bon moment dans la ville. On a même réussi à voir une amie qui arrivait juste avant notre départ!
Nous avons quitté Sao Paulo pour aller aux chutes d’Iguazu. Ça nous a pris 17 heures en bus. On vous racontera tout ça dans un prochain article.

Pour ne pas perdre le fils de nos aventures, abonne-toi à notre newsletter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.